Approchez, approchez, c’est l’heure de se faire plaisir en cette fin d’année, de se permettre un peu de méchanceté. L’heure est à la distribution des tartes, des beignes, des tournioles aux plus belles têtes à claques de 2011, BANG! BANG!

 

Parlons musique d’abord puisqu’il est essentiellement question de ça ici. L’année avait bien mal commencé à la réception du premier album de Rodeo Massacre. Des singles magistraux d’un rock vintage psyché ou plus nerveux m’avaient mis l’eau à la bouche, tout comme la blonde au charisme fou qui tenait le micro. Quelle ne fut pas ma déception de tomber sur un disque plat, fade, creux, d’un groupe qui a apparemment changé de direction en cours de route, mais vu que j’étais le seul à l’attendre, on passe … La tête à claque musicale pourrait être James Blake encensé un peu partout grâce à sa musique pour maigrichons maladifs et agoraphobes blafards, mais je préfère lui témoigner toute mon indifférence. Non, ce sera The Horrors, pour leur troisième album Skying. Les salops, ils ont voulu leur part de lumière, sortir de la noirceur des bas fonds pour gambader dans les herbes folles et voir le soleil qui leur a brûlé les yeux. Perdue cette rage, cette arrogance noire, cette volonté destructrice, au profit de quoi ? D’un disque globalement chiant, qui rappelle plus quelques tristes héros de la pop 80’s que les corbeaux de Strange House. Un trio I can see through of you / Endless Blue / Moving further Away nous dit qu’ils ne sont pas totalement perdus, qu’ils méritent jute une paire de claques pour les remettre dans le droit chemin.

 

Sans transition, lâchons la guitare pour récupérer la beuchigue de volée. Et BIM ! Prend ça toi le footballeur qui part célébrer ton but à l’opposer de ton passeur qui a fait tout le boulot. Et BAM ! Prenez ça Lebron James et Cristiano Ronaldo, pour votre égo aussi surdimensionné que votre talent. Votre talent que vous n’arrivez pas à décupler pour les grands rendez-vous. Ah ça c’est facile de coller 40 points au Washington Wizards ou un triplé contre le Racing Santander, hein ? Mais la grosse claque, et là je commence la muscu de suite pour qu’ils sentent quelque chose, est pour le XV de France, tant il m’aura crispé durant la coupe du monde. Cette défaite sans combattre face au Tonga, cette victoire dont on s’excuserait presque contre les valeureux Gallois … pour au final tomber les armes à la main face aux locaux Néo Z, avec cette fois ci le sale goût du vol en travers de la gorge, tant ils auraient pu encore jouer 80 minutes sans que l’arbitre ne siffle une seule pénalité. Ce qui me gêne c’est maintenant un jeu de la part des rugbymen à l’image de leurs discours, stéréotypé, sans imagination, robotique. Merde, je veux des inspirations folles, des prises de risque insensées, du jeu, du jeu, du jeu, pas que des colosses qui se rentrent dedans, remember 1999. Ce que je retiendrais de cette Coup du Monde 2011 sans éclat, c’est qu’elle m’a coûté trop de grasses mat’.

 

*****

 

En 2011, je me suis racheté une télé pour me réinsérer dans la société, pouvoir discuter avec mes collègues le matin. Mais quand je zappe, ce que je vois ne m’inspire souvent que colère et dégoût. Le personnage, le requin, qui symbolise le plus toute la perversion du petit écran, c’est Jess, grande amatrice de cinéma qui s’en charge :

 

 "Je suis un animateur télé, ayant commencé à la radio sur RFM puis Fun radio etc...

Cette promotion de carrière était inespérée de part mon élocution déplorable et ma difficulté à combiner les consonnes et les voyelles, dans un mot...
Afin de pouvoir continuer à faire des émissions grand public, je m'entoure uniquement de certains de mes potes que je paie grâcieusement et de ceux qui ont pitié de moi ! Normal, ce sont réellement eux qui font mes émissions...
De plus, grâce à Isabelle Nanty (Itiniris dans Mission Cléopatre) qui était à la recherche d'un emploi, je suis devenu un grand "humouriste", non?!...
Je suis.................................................... ARTHUR !!!!! "

 

En plus, il profite de la misère humaine dans les jeux qu’il présente, le salop.

- 50000€ c’est une grosse somme, vous gagnez combien par mois ?

- Oh pas grand chose, je suis au chômage depuis longtemps …

- Ah oui, ça doit être dur la vie, ces 50000€ vous ferez du bien. Oh non c’est perdu, je suis trop déçu pour vous …

- …

- Oh non ne pleurez pas, ce n’est pas si grave, l’argent ne fait pas le bonheur !!

Salopard va !

 

La télétéalité a l’air d’un sacré réservoir de têtes à claques, Mickael Vendetta le premier, mais il est tellement fort qu’on en est toujours à se demander si c’est des acteurs ou des vrais gens, comme les élèves d’un cours élémentaire devisant de l’existence du Père Noel à la récré. Arnaud, spécialiste en la matière nous fait découvrir un énergumène peut être pas assez connu du grand public:

 

 

"Ma tête à claque 2011 est Dadyday. Vous ne le connaisez pas? Impossible, il fait parti de cette génération "je fais tout pour passer à la tv". Une participation a Incroyable talent sur M6 l'an dernier fût le début d'une longue carrière. On le retrouve invité à toute ces émissions où il faut un con, que l'on retrouve souvent sur la tnt...
Alors qu'est ce qu'il fait? D'où il vient?
Sa chanson 3D a fait le tour des charts, sa coiffure blonde platine et son nez parapluie, font de lui une vrai tête à claque.
Alors oui c'est une star, plus on parle de lui, plus il y a de buzz, plus il est content, et bien il a

réussi ce sacripant ...

 Désolé pour cet interlude qui fait

saigner les oreilles..."

 

Mon Dieu !

 

Bernard Henri Lévi m’a rendu fou aussi. Venu présenter son livre chez Denisot, il se pose en sauveur du peuple lybien au lendemain de la mort du général Kadhafi. Il ne lui manquait qu’un peu de sang sur sa chemise blanche et de poussière dans sa monumentale mèche. Il se félicitait du formidable espoir de liberté que ces évènements pouvaient susciter, que cette nouvelle Lybie  démocratique qu’il venait de libérer avec son ami Nicolas serrait un moteur pour le monde arabe. Aucun des journalistes  ne lui a demandé ce qu’il pensait de la déclaration du leader de la révolution qui comptait rétablir la charia au plus vite. Bernard, t’auras ta statue sur une place de Tripoli, t’inquiète. Tocard.

 

Mais arrêtons d'insulter tout le monde, à commencer par les poissonières. Ces dames exercent un métier tout à fait respectable. Si elles sentent le poisson, c'est parce qu'elles bossent pas chez Séphora et si elles gueulent ... j'en ai jamais entendu une gueuler, alors je vois pas pourquoi on les compare à Nadine Morano. Est ce qu'une poissonière s'indigne dansu n langage peu chatié et vous menace de porter plainte pour diffamation si vous la contredisez ? Vous sort une chiée de chiffres fantaisistes sur l'emploi ou l'immigration ? Vous dit "il faut laisser la justice française faire son travail" ? Est ce que vous avez vu une poissonière envoyée sur un plateau télé par le gouvernement telle une meute de chien de chasse sur une pauvre biche apeurée ? Je pense que non, alors laissez les poissonières tranquilles.

 

Et puis si on commence à rentrer dans la sphère télé / affaires / politique, il y a trop de claques à distribuer et je suis las. Alors je laisse à Virginie le soin de conclure, elle vient de voir ET et ça l'a inspiré. Ah non, c'est Avatar.

 

"Quelques années lumières de retard après sa sortie phénoménale et surmediatisee sur toutes nos toiles, je me suis enfin décidée a regarder Avatar sur l'écran de l'ordinateur ! Instant prodigieux du cinéma après Titanic !

Outre un monde invente de toute pièce, Tolkien n'a qu'a bien se tenir, quelle ne fut pas ma surprise lorsque je découvris la profondeur des messages subdiminaux envoyés par ces grands hommes bleus venus d'une autre planète !
Voilà l'inspiration qui m'en est venue....

L'homme prend ce qu'il convoite
Pensant qu'il lui est dû
L'objet de son désir
Lui appartient
Dès l'instant ou il a décidé qu'il en serait ainsi]
Sans un regard pour autrui
Quiconque se dresse sur son chemin]
Est voué à la destruction et au chaos]

Femme, terre, métal précieux,
Sa conquête est grande et dangereuse]
Jusqu'au pouvoir sur les siens
L'étranger est un sauvage
Mettant en péril
Son vil fantasme

Homme !
Entre tes mains
L'argent, la propriété et les armes
Ne sont qu'un virus implante dans tes gènes]
Ce virus signe ton arrêt de mort

Sans cesse
Tu prends ce que tu convoites
Sans jamais apprécier ce que tu as déjà]
Vil plaisir
Voila ce qui te conduira à ta perte.
Ah les Avatars m'auront permis d'y voir clair, 2011, Année maudite pour les dictateurs : Kadhafi, Moubarak, Kim Jong-il, Ben Ali et Gbagbo.
Alors, l'aurez-vous devine celui a qui je pense comme tête a claque ?
L'Homme dans toute sa splendeur et dans tous ses travers...."

 

 

Retour à l'accueil