La première fois que j'ai entendu cette reprise du célèbre Jumpin' Jack Flash des Rolling Stones à la radio, je l'ai trouvé excellente et je pensais qu'on la devait à un artiste d'électro aérien dans la lignée de Air ou je ne sais qui. On était dans le néo-rétro, on fait du neuf avec du vieux comme Wolkswagen avec la New Beetle. Du psychédélique moelleux, un chant doux trainant, des claviers qui envoient direct dans les étoiles, délicieux ... et  puis ce sitar aux charmes vaporeux orientaux ... et j'avais faux ! Ce morceau date de 1970 et est l'oeuvre de Ananda Shankar, neveu de Ravi Shankar, maître indien de l'instrument avec lequel il mit Woodstock en transe un an plus tôt. Alors que les musiciens occidentaux partaient en Inde et au Népal à la recherche de spiritualité, le neveu, lui sillonnait les Etats Unis à la découverte de la pop music. En résulte cette reprise entre deux mondes, mais avant tout d'une incroyable modernité.

 

 
Retour à l'accueil