Il y avait devant moi mille tombes et croix blanches sous un ciel rougi par l'intervention du Tout Puissant. Un vieil homme décharné qui hurlait en lévitation dans une cellule nue et grise. Un autre ligoté et enroulé dans du drap, sur lui étaient branchés plein de tuyaux reliés à une complexe machine à torturer. Un motard volant qui allait libérer en haut de l'Empire State, une belle des griffes d'une chauve souris géante. Il y avait énormément de sang qui collait au sol, des cadavres cannibales sûrement censurés dans leur tombeau des mutilés où ils se dévoraient ce qui leur restaient entre les cuisses. Il y avait un guerrier qui levait son glaive et son marteau à la foudre. Il y avait le monstre aux défenses d'acier qui portait le casque à pointe et terrifiait les soldats dans leur tranchée. Il y en avait un autre sorti du tronc d'un arbre, qui agitait ses griffes au clair de lune. Il y avait cette pochette grise métallisée déchirée, et dans le rouge qui en sortait, écrit en lettres chromées The Razors Edge. Et il y avait bien plus extravagant encore :

 

http://3.bp.blogspot.com/-SupYLxSGvP4/TcK8Phf8XbI/AAAAAAAAAJg/HJXKVCWTl_E/s1600/judas_priest_painkiller_a.jpg

 

Parce que j'étais devant le rayon des cassettes metal / hard rock. J'avais 12 ans et me disais que tout ça devait être vachement bien. Et là, un grand passe à côté de moi et dit à son pote "Tu vois là, il y a 99% de merde". Je m'insurgeais intérieurement, mais en fait je n'en savais rien. Plus tard je me rendrais compte qu'il avait juste un peu exagéré sur le pourcentage.

 

Ce souvenir est l'occasion de vous faire découvrir un hilarant Top 10 des différents styles de metal expliqués à son fils chez Topito, c'est ici. La plupart était encore balbutiant à l'époque, il y avait surtout du heavy metal dans les bacs ...


Retour à l'accueil