Oui, je sais, l’année n’est pas finie, mais je ne vois pas comment une chanson pourrait m’énerver plus que ça dans les deux mois qu’il reste en 2012. Elle m’a irrité dès la première fois que je l’ai entendu. «Voilà de la musique pour kéké qui s’écoute dans un t-shirt de couleur vive deux tailles en dessous et avec un pot de gel sur la gueule. » que je me suis alors dit. Ça la joue blues au début avant de se faire parasiter, des coupures, on bouge l'antenne, mais non c'est normal, puis les DJs envoie la sauce. L’electro dans toute sa splendeur, qui veut en jeter aux alentours plus que ce qu’elle a. C’est clinquant, ça brille mais il n’y a rien dedans. Ni la chaleur de la soul, ni fun du funk, juste du m’as tu vu.

 

http://www.flatcommunication.com/wp-content/uploads/2012/06/C2C.jpg


C’est sur Nova que le raz de marée a commencé, cette radio a qui je dois tant de coups de cœur. Puis c’était partout, en générique de chaque émission, qui se veut impertinente mais en fait insipide, en fond de chaque pub pour des objets hi-tech qu’on utilisera à 10% de ses capacités mais qu’il est bien de posséder. Down the Road de C2C est absolument partout en 2012, la bande son de son époque.


Le problème doit venir de moi.

 


Retour à l'accueil