Blouse, je ne trouve pas ça très heureux comme nom de groupe, ça ramène à un look très années 80, chemise beaucoup trop large blousée dans un pantalon remonté sous les aiselles. Avec une coupe de cheveux courts sur les côtés, plus long sur le dessus et une grande mèche sur les yeux. Moche quoi. Blouse, sur qui je suis tombé par un pur hasard initéressant, a d'ailleurs un goût de 80's. Une pop synthétique sur laquelle se pose une voix douce et froide, qui voudrait mais qui ne peut pas être plus chaude que ça. On se souvient donc de My Bloody Valentine, mais Blouse en serait un version ultralight, bien plus léger, le côté noisy atténué jusqu'à qu'il soit à peine perceptible. Blouse n'est absolument pas indispensable, quelques morceaux tout à fait charmants, d'autres trop fades, et pourtant ce disque me plait bien. Il est de saison, il brille doucement dans la grisaille, il apporte cette clarté timide que je préfère souvent aux chaleurs tropicales. Oui c'est vrai, j'ai toujours penché vers les charmes discrets.

 

Je ne pense pas que ce paragraphe vous fera envie, alors je garde ce disque pour moi. Au cas ou, je vous laisse quand même le lien pour l'écouter dans son intégralité. Ici.

 

 
 
Retour à l'accueil